Nos portefeuilles

Introduction

Nous avons construit notre modèle sur des décennies de recherches avec l'objectif de maximiser la rentabilité nette réelle pour l'investisseur. Ce document veut décrire la méthodologie utilisée pour atteindre cet objectif.

Notre Comité de Gestion a conçu un service qui veut proposer un portefeuille diversifié, avec des classes d'actif relativement peu corrélées, et optimisé pour chacun des profils investisseur de nos clients. Chacune de nos classes d'actif est représentée par un fonds indexé ayant de faibles commissions. Nous veillons continuellement sur les portefeuilles et les rééquilibrons lorsque leur composition s'écarte sensiblement de celle du portefeuille modèle afin d'optimiser la rentabilité à long terme.

Pour le calcul des portefeuilles optimaux pour chaque profil investisseur, nous utilisons la Théorie Moderne du Portefeuille (TMP). Les économistes qui ont élaboré la théorie moderne du portefeuille, Harry Markowitz et William Sharpe, ont reçu le prix Nobel d'économie en 1990 pour leurs recherches. Aujourd'hui, la TMP est la méthode la plus largement utilisée pour la gestion de portefeuilles diversifiés.

Une gestion des investissements telle que proposée par Indexa n'était, auparavant, disponible que par l'intermédiaire d'une banque, avec des coûts très élevés et une rentabilité moyenne très faible. En Europe, sur une période de 10 ans, 98% des fonds d'investissement se situent en dessous de leur indice de référence et sont en moyenne, annuellement, inférieures de 4,60% à celui-ci. Source : SPIVA Europe Scorecard 2019, catégorie Global Equity.

Chez Indexa Capital, nous nous efforçons de réduire les coûts afin que la rentabilité approche, aussi près que possible, celle des indices de référence. Pour un portefeuille de 100.000€, par exemple, nos coûts moyens sont d'environ 0,66% par an, ce qui équivaut à une rentabilité supplémentaire de 3,94% par an pour nos clients, par rapport à ce que peuvent offrir en moyenne les fonds d'investissement (voir note légale en bas de page).

Notre méthodologie se résume en 6 points :

  1. Assignation d'un profil investisseur
  2. Sélection des classes d'actif
  3. Répartition optimale de chaque classe d'actif
  4. Sélection de fonds indexés à faible coût
  5. Suivi et rééquilibrages du portefeuille
  6. Réduction des coûts

Assignation du profil investisseur

Le profil investisseur de chaque client d'Indexa Capital est déterminé grâce à des questions qui permettent d'évaluer la capacité à assumer les risques et la tolérance à les assumer.

Capacité à assumer les risques :

D'une part, la capacité à prendre des risques est évaluée quantitativement sur la base du patrimoine actuel, des revenus perçus, de la stabilité des revenus, des coûts nécessaires pour couvrir les dépenses courantes, ainsi que de l'âge et des besoins de liquidité à moyen terme. En résumé, il s'agit d'évaluer la capacité du client à pouvoir couvrir ses dépenses lorsqu'il atteint l'âge de la retraite : un client qui atteint l'âge de la retraite et qui ne dispose pas d'un patrimoine pouvant couvrir 20 ans de dépenses fixes sera considéré comme ayant une capacité réduite à prendre des risques.

L'âge est l'un des paramètres les plus importants pour évaluer la capacité à prendre des risques, étant donné qu'un investisseur jeune, qui n'a pas besoin de liquidités à moyen terme, aura toujours le temps de récupérer les éventuelles pertes de son portefeuille.

Tolérance à assumer des risques :

D'autre part, la tolérance à assumer des risques est évaluée en fonction d'un ensemble de questions nécessairement subjectives à travers lesquelles est établie l'attitude de l'investisseur face à différentes situations. L'expérience passée du client en matière de placements à risque est également évaluée. Si un manque de cohérence est détecté dans les réponses (forte aversion pour le risque dans certains cas et fort attrait dans d'autres), l'évaluation globale de la tolérance aux risques diminue considérablement.

Enfin, une fois déterminées la tolérance à prendre des risques et la capacité à les assumer, nous calculons le profil investisseur du client sous forme d'une moyenne pondérée, en accordant toujours plus d'importance à la caractéristique (capacité ou tolérance) ayant obtenu le nombre de points le plus faible.

De cette façon, nous attribuons au client un profil investisseur quantifié sur une échelle de 1 à 10.

En ce qui concerne le montant que nous recommandons à chaque client d'investir avec Indexa, nous leur conseillons de suivre les points suivants :

  1. Estimer votre patrimoine disponible (espèces, fonds, actions, ...).
  2. Mettre de côté une certaine somme d'argent, constituant un « fonds de dépenses d'urgence », équivalent à 6 mois de dépenses courantes, pour faire face à une éventuelle perte de revenus ou à des dépenses imprévues.
  3. S'il vous reste de l'épargne, mettre de côté un « fonds de jeu » afin de pouvoir investir dans des opportunités dont vous êtes personnellement convaincu. Indexa recommande que ce « fonds de jeu » soit relativement peu important, car la gestion active produit généralement une rentabilité inférieure à celle de la gestion indexée.

Le reste de votre argent devrait être investi à long terme dans le cadre d'une stratégie responsable, diversifiée et à faible coût, comme celle offerte par Indexa.

Explications sur le processus de détermination du profil client

Nou calculons votre profil comme suit :

$${Profil} (1-10) = 20\% * {Tolérance} (1-10) + 80\% * {Capacité} (1-10)\quad{(si~{Tolérance} > {Capacité})}$$ $${Profil} (1-10) = 80\% * {Tolérance} (1-10) + 20\% * {Capacité} (1-10)\quad{(si~{Tolérance} < {Capacité})}$$

Calcul de la tolérance

La tolérance aux risques est calculée comme étant la moyenne des réponses subjectives fournies par le client. Chaque réponse vaut 0, 1/3, 2/3 ou 1 selon la faible ou forte tolérance aux risques du client. La moyenne est corrigée avec une division par 2 s'il y a un manque de cohérence dans les réponses, c'est-à-dire s'il y a une réponse avec une valeur de 0 et une autre avec une valeur de 1.

Enfin, il y a une question qui valorise l'expérience du client. S'il n'y a pas d'expérience antérieure, un point est soustrait dans le calcul de la moyenne. La formule est la suivante :

$$ Tolérance = { {1} \over {3} } (\sum_{i=1}^{3} { {réponse}_{i} + expérience }), \quad{avec ~ {réponse}_{i}=(0;~0.33;~0.66;~1),~{expérience}=(0;~-1)}$$ $$ Tolérance~ajustée = 0.5~{*}~Tolérance, ~ \quad {si ~ max( {réponse}_{i} ) - min( {réponse}_{i} ) = 1}$$

Les questions relatives au calcul de la tolérance sont les suivantes :

1. Quelle rentabilité recherchez-vous pour votre portefeuille d'investissement ?

  • 1-2% par an. Protection contre l'inflation et stabilité patrimoniale.
  • 3-4% par an. Équilibre entre stabilité et croissance patrimoniale.
  • 5-6% par an. Croissance patrimoniale en assumant un niveau de risque plus élevé.
  • La plus grande rentabilité possible, peu importe le risque.

2. Le marché boursier mondial est souvent volatil. Imaginez que votre portefeuille d'investissement perde 10 % de sa valeur en un mois, que feriez-vous ?

  • Vous vendriez tout
  • Vous vendriez une partie de votre portefeuille
  • Vous conserveriez votre portefeuille
  • Vous achèteriez plus

3. Si vous pensez au mot « risque », lequel des mots suivants vous vient à l'esprit ?

  • Perte (0 point)
  • Incertitude (0,33 point)
  • Opportunité (1 point)
  • Émotion (1 point)

4. Dans le passé, avez-vous déjà investi dans des actions ou des fonds d'investissement ?

  • Oui
  • Non, mais je connais les risques associés
  • Non, et je ne connais pas les risques associés

Calcul de la capacité

La capacité à prendre des risques est fonction d'un facteur qui dépend de l'âge du client et de sa solvabilité. Nous considérons que cette capacité est maximale pour une personne de moins de 25 ans, quelle que soit sa solvabilité. L'équation est :

$$Capacité = 1 * facteur~âge + (1-facteur~âge) * solvabilité$$ $$facteur~âge = \left\{ \begin{array}{ll} 1-{(âge~-~25)\over {42}} \quad {si~âge > 25}\\ 1 \quad {si~âge ≤ 25} \end{array} \right. $$

La solvabilité à la retraite dépend du ratio du patrimoine disponible pour les dépenses annuelles à la retraite (équivalant au patrimoine total à la retraite divisé par 20 ans de vie moyenne à 67 ans) et des coûts estimés à la retraite.

$$solvabilité = { {2} \over {(1 + {e} ^ {-(patrimoine~annuel~/~coût~annuel )} )} }$$

L'objectif de l'équation est de transformer ce rapport en une variable comprise entre 0 et 1.

Les coûts à la retraite sont calculés comme suit :

$$coût~annuel = 80\%*max(30~000~€~; revenu~actuel) * {(1+inflation)} ^ {T}$$

avec un minimum de 6 000€ et un maximum de 240 000€, où l'inflation est égale à 2% et T est le nombre d'années avant la retraite et les \(revenus~actuels\) représente les revenus actuels que l'utilisateur nous a indiqués. 80 % est dû au fait que les personnes ajustent généralement leurs dépenses à leur revenu.

Pour le calcul du patrimoine annuel au moment de la retraite, il est nécessaire de calculer en premier lieu, les revenus annuels du travail :

$${revenu~annuel}_{t} = {revenu~annuel}_{t-1} * {(1+inflation+stabilité)} ^ {-T}$$

où l'inflation est égale à 2%, \({revenu~annuel}_{0}\) est le revenu fourni par le client et la stabilité est une variable qui peut être égale à 5%, 3%, - 3% ou - 5%, selon que le client ait déclaré que ses revenus étaient instables, plutôt stables, stables ou très stables.

Une fois estimés les revenus annuels futurs, nous estimons l'évolution future du patrimoine du client selon :

$${patrimoine}_{t}\ = {patrimoine}_{t-1} *(1+rentabilité)+ {revenu~annuel}_{t} * épargne$$

où la \(rentabilité\) est de 8% (rentabilité historique à long terme d'un portefeuille avec un risque moyen), l'\(épargne\) est une variable qui peut prendre les valeurs 0, 25%, 50%, 75%, et dépend de la réponse de l'utilisateur sur ses besoins pour couvrir ses dépenses, respectivement, si celui-ci y consacre plus de 75% de son revenu, plus de 50%, plus de 25% ou moins de 25%.

En fonction de la réponse donnée quant à l'horizon d'investissement avec Indexa Capital, les patrimoines précédemment calculés seront modifiés en réduisant de 75% le patrimoine disponible au cours de la première année d'investissement, de la deuxième année d'investissement ou de la cinquième année d'investissement selon que l'horizon de placement soit inférieur à 1 an, inférieur à 2 ans ou inférieur à 5 ans.

Les questions relatives au calcul de la capacité sont les suivantes :

5. Quel âge avez-vous ?

6. Quel est le montant de vos placements en actifs liquides (comptes courants, dépôts, fonds de placement, actions, etc.) ?

7. Quels sont vos revenus annuels après impôt ?

8. Dans quelle mesure vos revenus actuels et futurs sont-ils stables ? (par exemple : salaire, pension, rentes)

  • Très stables (ne se réduiront probablement pas)
  • Stables
  • Instables
  • Très instables

9. Quel pourcentage de vos revenus est affecté aux dépenses (par exemple : emprunt hypothécaire, études, voiture, nourriture) ?

  • Moins de 25%
  • Entre 25% et 50%
  • Entre 50% et 75%
  • Plus de 75%

10. Pendant combien de temps pensez-vous investir avec Indexa Capital (rappelez-vous qu'Indexa Capital est pensée le long terme) ?

  • Moins d'un an
  • Entre 1 et 2 ans
  • Entre 2 et 5 ans
  • Entre 5 et 10 ans
  • Plus de 10 ans

Sélection des classes d'actif

Les enquêtes économiques et financières ont conclu que la meilleure manière de maximiser la rentabilité sur le long terme consiste à combiner les classes d'actif (ex. Bourse européenne) plutôt que de sélectionner des titres financiers spécifiques (ex. actions de Anheuser-Busch InBev). Vous trouverez nos sources ci-dessous : Markowitz, 1952 ; Sharpe, 1964 ; Brinson, Hood y Beebower, 1986 ; Brinson, Singer y Beebower, 1991 ; Ibbotson y Kaplan, 2000.

Par conséquent, la première étape de notre méthodologie consiste à sélectionner une série de classes d'actif diversifiées et relativement peu corrélées qui constitueront nos portefeuilles. À cette fin, nous tenons compte du rapport risque / rentabilité historique des principales classes d'actif disponibles sur le marché et de nos attentes macroéconomiques à long terme pour chaque classe d'actif. Nous évaluons également chaque classe d'actif sur sa corrélation avec les autres classes d'actif (diversification), sur sa protection contre l'inflation, sur la minimisation des coûts des fonds indexés et sur la minimisation des coûts de change. Les classes d'actif sont classées en 3 grandes familles : les actions (revenu variable), les obligations (revenu fixe) et les actifs indexés sur l'inflation.

  • Les actions, malgré leur volatilité relativement élevée, donnent aux investisseurs une exposition à la croissance économique et offrent une plus grande espérance de rentabilité à long terme.
  • Les obligations offrent des revenus plus récurrents, une rentabilité inférieure à celle des actions, mais aussi moins de risques et une corrélation relativement faible avec les actions.

Sur la base de notre analyse, les classes d'actif suivantes sont optimales pour offrir une très forte diversification et des frais de gestion très faibles.

Classes d'actif Gains
Actions Europe Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions États-Unis Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions Japon Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions Pays Émergents Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions du Pacifique sauf Japon Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Obligations d'entreprises européennes Rendement du capital, faible volatilité, diversification
Obligations Pays Émergents couvertes en euros Rendement du capital, exposition aux gouvernements émergents sans risque de change et diversification
Obligations d'États européens Rendement du capital, faible volatilité, diversification
Obligations européennes indexées sur l'inflation Rendement du capital, faible volatilité, diversification, protection contre l'inflation

Fonds indexés d'actions et d'obligations :

Nos portefeuilles comprennent des fonds indexés qui sont composés d'une vaste sélection d'actions de divers continents. Votre argent est littéralement investi dans des milliers de sociétés. La proportion exacte d'actions dans chaque zone géographique dépend de votre niveau de risque.

De plus, nos portefeuilles comprennent divers fonds indexés d'obligations (dettes) qui s'équilibrent entre dettes de gouvernements et dettes d'entreprises, entre dettes à long terme et dettes à court terme, entre dettes émetteurs de différentes régions et obligations liées à l'inflation. Votre argent sera investi littéralement dans des centaines d'obligations de centaines d'émetteurs différents suivant des indices qui nous permettent d'offrir une très grande diversification. La proportion exacte de dettes dans chaque catégorie dépend de votre niveau de risque et de la taille du portefeuille.

  1. Actions Europe : participation dans le capital de sociétés basées en Europe. Bien que l'économie européenne risque d'être confrontée à une situation très difficile dans les années à venir, l'Europe représente toujours une part très importante de l'économie mondiale et dispose d'entreprises de premier plan au niveau mondial. D'autre part, il s'agit d'une référence sur le marché actions pour les investisseurs en euros.
  2. Actions États-Unis : participation dans le capital de sociétés basées aux États-Unis. Les États-unis représentent la plus grande économie et la plus grande bourse du monde. Bien que son économie ait été durement touchée par la crise financière de 2008-2009 et que sa future croissance sera probablement inférieure à celle passée, l'économie américaine reste l'une des plus résistantes, novatrices et actives du monde.
  3. Actions Japon : participation dans le capital de sociétés basées au Japon. Le Japon souffre depuis plusieurs décennies d'une croissance et d'une inflation faibles mais la banque centrale japonaise a adopté une politique monétaire très expansive qui devrait stimuler la croissance et l'inflation à moyen terme. Le Japon représente une économie importante au niveau mondial, avec environ 10% de la capitalisation globale, et il possède des sociétés exportatrices de référence.
  4. Actions Pays Émergents : participation dans des sociétés basées dans des pays comme le Brésil, la Chine, l'Inde, l'Afrique du Sud ou Taïwan. Comparés aux économies de pays plus développés, ces pays ont une démographie plus jeune, une classe moyenne croissante et une croissance économique plus rapide. Ils représentent déjà la moitié du PIB mondial, et cette proportion devrait continuer à progresser à mesure que leur croissance se poursuit. Les actions des entreprises de ces pays sont plus volatiles, mais nous prévoyons qu'elles auront une rentabilité moyenne, à long terme, supérieure aux actions d'entreprises américaines ou européennes.
  5. Actions du Pacifique sauf Japon: participation dans des sociétés basées dans le Pacifique à l'exclusion du Japon, en particulier des sociétés de Singapour, de Hong Kong, d'Australie et de Nouvelle-Zélande, qui se distinguent par la vigueur de leur secteur des matières premières, tandis que Hong Kong et Singapour ont connu une forte croissance économique au cours des dernières années.
  6. Obligations d'entreprises européennes : appelées également obligation, il s'agit de la dette émise par les entreprises européennes ou étrangères (émise en euros), avec des notations de crédit « investment grade » (élevés) pour financer leurs activités. Ces obligations offrent une rentabilité supérieure à celle des obligations d'État en raison d'un risque de crédit plus élevé et d'une liquidité plus faible. Contrairement aux gouvernements de la zone euro, la grande majorité des entreprises européennes a connu un processus de désendettement et a renforcé son bilan ces dernières années.
  7. Obligations Pays Émergents couvertes en euros: Les obligations de pays émergents sont la dette émise par des gouvernements et des organisations quasi gouvernementales des pays émergents, tels le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine, l'Afrique du Sud et Taïwan en devises étrangères comme l'euro ou le dollar américain. Elles offrent des rendements supérieurs à ceux des obligations de marchés développés. Actuellement, les pays émergents, avec une démographie plus jeune, une croissance économique plus forte, un bilan sain et un ratio dette publique/PIB inférieur, sont moins exposés au risque de défaut de paiement que certains pays de la zone euro.
  8. Obligations d'États européens : dettes émises par les gouvernements de la zone euro (Italie, France, Allemagne, Espagne, Hollande et Belgique principalement) pour financer les budgets des États. Jusqu'à la crise de la zone euro, ce type d'actifs apportait des revenus stables, une faible volatilité historique et une faible corrélation avec les actions. Depuis la crise de la zone euro, les actifs de certains pays comme l'Italie ou l'Espagne sont devenus des actifs comportant un risque de crédit, de sorte que la volatilité et la corrélation ont augmenté, bien que les interventions de la Banque Centrale Européenne aient considérablement réduit ces risques. À l'heure actuelle, ces obligations offrent une rentabilité historiquement faible et il est estimé qu'elles produisent des rendements réels à peine positifs en raison de la politique des faibles taux d'intérêts de la Banque Centrale Européenne.
  9. Obligations européennes indexées sur l'inflation : obligations indexées sur l'inflation européenne (hors tabac) émises par les gouvernements de la zone euro (Allemagne, Italie, France et Espagne). Contrairement aux obligations nominales, le principal et les coupons de ces obligations sont ajustés périodiquement en fonction de l'indice des prix à la consommation (IPC). Bien que les obligations indexées sur l'inflation aient actuellement des rentabilités historiquement faibles, leur spécificité, leur indexation sur l'inflation et leur faible volatilité historique en font une classe d'actif pouvant procurer aux investisseurs des revenus et des garanties en cas d'inflation dont ils pourraient avoir besoin.

Les classes d'actif qui composent les portefeuilles d'Indexa Capital peuvent changer au fil du temps, selon l'évolution de l'économie à long terme et de l'évolution des fonds indexés et des ETF (« Exchange Traded Fund ») sur le marché.

Classes d'actif Gains
Actions États-Unis Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions Europe Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions Japon Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions Pays Émergents Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Obligations d'États européens Rendement du capital, faible volatilité, diversification
Obligations d'entreprises européennes Rendement du capital, faible volatilité, diversification
Obligations européennes indexées sur l'inflation Rendement du capital, faible volatilité, diversification, protection contre l'inflation
Obligations High Yield aux États-Unis Rendement des capitaux propres
Obligations des pays émergents en monnaie locale Rendement du capital, exposition au risque de change émergent et diversification
  1. ETFs d'actions :

    Nos portefeuilles comprennent des fonds indexés qui sont composés d'une vaste sélection d'actions de diverses régions : Europe, États-Unis et Pays émergents. Votre argent est littéralement investi dans des milliers de sociétés. La proportion exacte des actions États-Unis, Europe ou Pays émergents dépend de votre niveau de risque.

    1. Actions États-Unis : participation dans le capital de sociétés basées aux États-Unis. Les États-unis représentent la plus grande économie et la plus grande bourse du monde. Bien que son économie ait été durement touchée par la crise financière de 2008-2009 et que sa future croissance sera probablement inférieure à celle passée, l'économie américaine reste l'une des plus résistantes, novatrices et actives du monde.
  2. ETFs d'obligations :

    Nos portefeuilles comprennent divers fonds indexés d'obligations (dette) qui s'équilibrent entre dette de gouvernements et dettes d'entreprises, entre dette à long terme et dette à court terme, entre dette émetteurs de différentes régions géographiques : Europe et Pays émergents, et obligations liées à l'inflation. Votre argent sera investi littéralement dans des centaines d'obligations de centaines d'émetteurs différents, suivant des indices qui nous permettent d'offrir une très grande diversification. La proportion exacte de la dette de chaque type dépend de votre niveau de risque.

    1. Obligations d'États européens : dettes émises par les gouvernements de la zone euro (Italie, France, Allemagne, Espagne, Hollande et Belgique principalement) pour financer les budgets des États. Jusqu'à la crise de la zone euro, ce type d'actifs apportait des revenus stables, une faible volatilité historique et une faible corrélation avec les actions. Depuis la crise de la zone euro, les actifs de certains pays comme l'Italie ou l'Espagne sont devenus des actifs comportant un risque de crédit, de sorte que la volatilité et la corrélation ont augmenté, bien que les interventions de la Banque Centrale Européenne aient considérablement réduit ces risques. À l'heure actuelle, ces obligations offrent une rentabilité historiquement faible et il est estimé qu'elles produisent des rendements réels à peine positifs en raison de la politique des faibles taux d'intérêts de la Banque Centrale Européenne.
    2. Obligations d'entreprises européennes : appelées également obligation, il s'agit de la dette émise par les entreprises européennes ou étrangères (émise en euros), avec des notations de crédit « investment grade » (élevés) pour financer leurs activités. Ces obligations offrent une rentabilité supérieure à celle des obligations d'État en raison d'un risque de crédit plus élevé et d'une liquidité plus faible. Contrairement aux gouvernements de la zone euro, la grande majorité des entreprises européennes a connu un processus de désendettement et a renforcé son bilan ces dernières années.
    3. Obligations européennes indexées sur l'inflation : obligations indexées sur l'inflation européenne (hors tabac) émises par les gouvernements de la zone euro (Allemagne, Italie, France et Espagne). Contrairement aux obligations nominales, le principal et les coupons de ces obligations sont ajustés périodiquement en fonction de l'indice des prix à la consommation (IPC). Bien que les obligations indexées sur l'inflation aient actuellement des rentabilités historiquement faibles, leur spécificité, leur indexation sur l'inflation et leur faible volatilité historique en font une classe d'actif pouvant procurer aux investisseurs des revenus et des garanties en cas d'inflation dont ils pourraient avoir besoin.
    4. Obligations High Yield aux États-Unis: Les obligations avec un haut rendement, appelées « high yield », sont des actifs à revenu fixe qui offrent des rentabilités élevées aux investisseurs, car elles sont émises par des sociétés et des États dont la notation de crédit est faible (inférieure à l' « investment grade »). Elles offrent des rendements supérieurs à ceux des obligations de marchés avec une haute qualité de crédit.
    5. Obligations des pays émergents en monnaie locale: Les obligations de pays émergents sont la dette émise par des gouvernements et des organisations quasi gouvernementales des pays émergents, tels le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine, l'Afrique du Sud et Taïwan. Elles offrent des rendements supérieurs à ceux des obligations de marchés développés. Actuellement, les pays émergents, avec une démographie plus jeune, une croissance économique plus forte, un bilan sain et un ratio dette publique/PIB inférieur, sont moins exposés au risque de défaut de paiement que certains pays de la zone euro.

Les classes d'actif qui composent les portefeuilles d'Indexa Capital peuvent changer au fil du temps, selon l'évolution de l'économie à long terme et de l'évolution des fonds indexés et des ETF (« Exchange Traded Fund ») sur le marché.

Classes d'actif Gains
Actions États-Unis Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions Europe Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions Japon Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Actions Pays Émergents Croissance à long terme, protection contre l'inflation
Obligations d'États européens Rendement du capital, faible volatilité, diversification
Obligations d'entreprises européennes Rendement du capital, faible volatilité, diversification
Obligations européennes indexées sur l'inflation Rendement du capital, faible volatilité, diversification, protection contre l'inflation
Obligations High Yield aux États-Unis Rendement des capitaux propres
Obligations des pays émergents en monnaie locale Rendement du capital, exposition au risque de change émergent et diversification
  1. ETFs d'actions :

    Nos portefeuilles comprennent des fonds indexés qui sont composés d'une vaste sélection d'actions de diverses régions : Europe, États-Unis et Pays émergents. Votre argent est littéralement investi dans des milliers de sociétés. La proportion exacte des actions États-Unis, Europe ou Pays émergents dépend de votre niveau de risque.

    1. Actions États-Unis : participation dans le capital de sociétés basées aux États-Unis. Les États-unis représentent la plus grande économie et la plus grande bourse du monde. Bien que son économie ait été durement touchée par la crise financière de 2008-2009 et que sa future croissance sera probablement inférieure à celle passée, l'économie américaine reste l'une des plus résistantes, novatrices et actives du monde.
  2. ETFs d'obligations :

    Nos portefeuilles comprennent divers fonds indexés d'obligations (dette) qui s'équilibrent entre dette de gouvernements et dettes d'entreprises, entre dette à long terme et dette à court terme, entre dette émetteurs de différentes régions géographiques : Europe et Pays émergents, et obligations liées à l'inflation. Votre argent sera investi littéralement dans des centaines d'obligations de centaines d'émetteurs différents, suivant des indices qui nous permettent d'offrir une très grande diversification. La proportion exacte de la dette de chaque type dépend de votre niveau de risque.

    1. Obligations d'États européens : dettes émises par les gouvernements de la zone euro (Italie, France, Allemagne, Espagne, Hollande et Belgique principalement) pour financer les budgets des États. Jusqu'à la crise de la zone euro, ce type d'actifs apportait des revenus stables, une faible volatilité historique et une faible corrélation avec les actions. Depuis la crise de la zone euro, les actifs de certains pays comme l'Italie ou l'Espagne sont devenus des actifs comportant un risque de crédit, de sorte que la volatilité et la corrélation ont augmenté, bien que les interventions de la Banque Centrale Européenne aient considérablement réduit ces risques. À l'heure actuelle, ces obligations offrent une rentabilité historiquement faible et il est estimé qu'elles produisent des rendements réels à peine positifs en raison de la politique des faibles taux d'intérêts de la Banque Centrale Européenne.
    2. Obligations d'entreprises européennes : appelées également obligation, il s'agit de la dette émise par les entreprises européennes ou étrangères (émise en euros), avec des notations de crédit « investment grade » (élevés) pour financer leurs activités. Ces obligations offrent une rentabilité supérieure à celle des obligations d'État en raison d'un risque de crédit plus élevé et d'une liquidité plus faible. Contrairement aux gouvernements de la zone euro, la grande majorité des entreprises européennes a connu un processus de désendettement et a renforcé son bilan ces dernières années.
    3. Obligations européennes indexées sur l'inflation : obligations indexées sur l'inflation européenne (hors tabac) émises par les gouvernements de la zone euro (Allemagne, Italie, France et Espagne). Contrairement aux obligations nominales, le principal et les coupons de ces obligations sont ajustés périodiquement en fonction de l'indice des prix à la consommation (IPC). Bien que les obligations indexées sur l'inflation aient actuellement des rentabilités historiquement faibles, leur spécificité, leur indexation sur l'inflation et leur faible volatilité historique en font une classe d'actif pouvant procurer aux investisseurs des revenus et des garanties en cas d'inflation dont ils pourraient avoir besoin.
    4. Obligations High Yield aux États-Unis: Les obligations avec un haut rendement, appelées « high yield », sont des actifs à revenu fixe qui offrent des rentabilités élevées aux investisseurs, car elles sont émises par des sociétés et des États dont la notation de crédit est faible (inférieure à l' « investment grade »). Elles offrent des rendements supérieurs à ceux des obligations de marchés avec une haute qualité de crédit.
    5. Obligations des pays émergents en monnaie locale: Les obligations de pays émergents sont la dette émise par des gouvernements et des organisations quasi gouvernementales des pays émergents, tels le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine, l'Afrique du Sud et Taïwan. Elles offrent des rendements supérieurs à ceux des obligations de marchés développés. Actuellement, les pays émergents, avec une démographie plus jeune, une croissance économique plus forte, un bilan sain et un ratio dette publique/PIB inférieur, sont moins exposés au risque de défaut de paiement que certains pays de la zone euro.

Les classes d'actif qui composent les portefeuilles d'Indexa Capital peuvent changer au fil du temps, selon l'évolution de l'économie à long terme et de l'évolution des fonds indexés et des ETF (« Exchange Traded Fund ») sur le marché.

Répartition optimale de chaque classe d'actif

La répartition des classes d'actif est l'art de combiner les actifs pour obtenir une rentabilité maximale pour un niveau de risque donné. Avec des actifs plus diversifiés pour chaque niveau de risque, nous sommes en mesure d'élaborer un portefeuille dont la rentabilité espérée est plus élevée, quel que soit le niveau de risque choisi.

Une fois les classes d'actif identifiées, nous devons déterminer les pondérations de chaque classe pour chaque profil investisseur. Chez Indexa Capital, la procédure que nous utilisons est celle décrite par Markowitz [Markowitz, 1952] et par Black-Litterman (pdf).

Le modèle de Markowitz établit une relation entre la rentabilité que nous prévoyons d'obtenir pour chaque classe d'actif et le risque lié à l'intégration de celle-ci au portefeuille. De cette façon, nous pouvons obtenir un portefeuille qui, pour un niveau de risque prédéfini, peut nous offrir une rentabilité espérée plus élevée. D'autre part, à partir de l'ensemble des pondérations des actifs dans l'économie, Black-Litterman obtient des prévisions de rentabilité pour les différentes classes d'actif que nous utilisons pour estimer la rentabilité.

Par conséquent, pour trouver les pondérations, nous avons besoin de connaître :

  • Le profil investisseur du client
  • La rentabilité espérée à long terme de chaque classe d'actif
  • La matrice de variances et de covariances des classes d'actif (risque)

Ces données sont obtenues d'une part, en observant le passé, d'autre part, en prenant en compte les prévisions et en analysant les pondérations du marché. Elles sont supervisées par le Conseil d'experts d'Indexa Capital.

Estimation de la rentabilité et du risque à long terme pour chaque classe d'actif

Rentabilité espérée :

Pour procéder à la répartition des actifs, la première chose que fait notre Conseil d'experts est d'estimer, un fois par an, une rentabilité annuelle moyenne espérée à long terme pour chaque classe d'actif. Cette estimation est fondée sur les estimations fournies par les grandes sociétés de gestion, la rentabilité historique de chaque classe d'actif et les perspectives macroéconomiques à long terme.

Ces rentabilités espérées ont un horizon de placement supérieur à 10 ans et les aspects suivants sont pris en compte :

  • Pour les classes d'actif obligataires, le taux d'intérêt à long terme est principalement pris en compte. Par exemple, si les obligations du gouvernement allemand offrent actuellement un taux d'intérêt de 1 %, la rentabilité espérée de cet actif sera de 1 %.
  • Dans le cas des actions, nous calculons une moyenne des prévisions de rentabilité à long terme des grandes sociétés de gestion telles que Vanguard, JP Morgan, Franklin Templeton et State Street Global Advisors (SSGA).

Risque prévu :

Le risque d'une seule classe d'actif est estimé avec sa volatilité historique (variance). Le risque de cette même classe d'actif au sein d'un portefeuille est alors estimé avec sa volatilité historique (variance) et sa corrélation avec chacune des autres classes d'actif (matrice de covariances).

Les variances et les corrélations espérées sont calculées sur la base des variances et des covariances passées, en utilisant des données de rentabilité mensuelles à très long terme. Chez Indexa, nous utilisons des séries historiques à partir de 1998, date à partir de laquelle nous pouvons avoir des données homogènes pour toutes les classes d'actif que nous utilisons.

Les prévisions que nous faisons actuellement sont les suivantes :

Rentabilité nette espérée Volatilité espérée
Actions Europe 5,34% 15,46%
Actions États-Unis 3,96% 15,37%
Actions Japon 4,50% 16,31%
Actions Pays Émergents 6,28% 19,43%
Actions du Pacifique sauf Japon 4,34% 17,54%
Obligations d'entreprises européennes -0,09% 3,86%
Obligations Pays Émergents couvertes en euros 4,29% 10,14%
Obligations d'États européens -0,27% 5,01%
Obligations européennes indexées sur l'inflation 0,30% 6,29%
Rentabilité nette espérée Volatilité espérée
Actions Europe 5,34% 15,46%
Actions États-Unis 3,96% 15,37%
Actions Japon 4,50% 16,31%
Actions Pays Émergents 6,28% 19,43%
Obligations d'entreprises européennes -0,09% 3,86%
Obligations d'États européens -0,27% 5,01%
Obligations européennes indexées sur l'inflation 0,30% 6,29%
Rentabilité nette espérée Volatilité espérée
Actions Europe 5,34% 15,46%
Actions États-Unis 3,96% 15,37%
Actions Japon 4,50% 16,31%
Actions Pays Émergents 6,28% 19,43%
Obligations d'entreprises européennes -0,09% 3,86%
Obligations d'États européens -0,27% 5,01%
Obligations européennes indexées sur l'inflation 0,30% 6,29%

Portefeuille à variance minimale

Au cours du processus d'optimisation d'un portefeuille, nous établissons des pondérations maximales et minimales pour chaque classe d'actif, avec pour objectif d'avoir des portefeuilles qui ne soient pas concentrés sur quelques actifs et qui soient suffisamment diversifiés.

L'équation que nous cherchons à résoudre est la suivante :

$${max}_{w} \sum_{i=1}^{8} { {w}_{i} * {μ}_{i} } - { {facteur} \over {profil} } * \sum_{j=1}^{8} {\sum_{i=1}^{8} { {w}_{j} * {w}_{i} * {\sigma}_{ij} } }$$

où ce que nous voulons trouver sont les pondérations (\({w}_{i}\)) pour chaque classe d'actif, et les données sont les rentabilités espérées des classes d'actif (\({μ}_{i}\)), des variances et des covariances des classes d'actif (\({\sigma}_{ij}\)), le profil (de 1 à 10) et le facteur que nous calibrons de telle sorte qu'un profil 5 soit un profil de risque moyen.

Un portefeuille optimal adapté à vos besoins

Lorsque vous confiez votre argent à Indexa Capital, nous l'investissons dans un maximum de 8 classes d'actif, dans un portefeuille diversifié selon votre profil.

Les fonds indexés de chaque classe d'actif sont pondérés de manière optimale afin d'offrir une rentabilité maximale pour un niveau de risque donné. Les portefeuilles à faible risque ont une proportion plus élevée d'obligations (obligations d'entreprises ou d'État) et les portefeuilles à haut risque ont une proportion plus élevée d'actions (actions européennes, américaines, japonaises ou de pays émergents pour les portefeuilles de taille moyenne ou grande). Plus le profil investisseur est élevé, plus la pondération des actifs dont la volatilité et la rentabilité sont moindres diminue et celle des actifs dont la volatilité et la rentabilité sont plus élevées augmente.

Classe d'actif \ Plan #1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10
Actions Europe (%) 3,0 4,0 6,0 9,0 10,0 12,0 15,0 16,0 19,0 20,0
Actions États-Unis (%) 8,0 10,0 15,0 21,0 24,0 26,0 30,0 33,0 35,0 35,0
Actions Japon (%) 0,0 2,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 6,0 7,0 8,0
Actions Pays Émergents (%) 2,0 2,0 3,0 4,0 5,0 5,0 6,0 8,0 10,0 12,0
Actions du Pacifique sauf Japon (%) 0,0 0,0 2,0 2,0 2,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0
Obligations d'entreprises européennes (%) 34,0 31,0 22,0 14,0 10,0 8,0 4,0 0,0 0,0 0,0
Obligations Pays Émergents couvertes en euros (%) 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 3,0 2,0 2,0
Obligations d'États européens (%) 34,0 30,0 28,0 24,0 21,0 16,0 11,0 8,0 0,0 0,0
Obligations européennes indexées sur l'inflation (%) 16,0 18,0 19,0 20,0 21,0 22,0 22,0 23,0 24,0 20,0
Rentabilité espérée (% annuel) 0,3 0,5 1,0 1,5 1,8 2,1 2,5 2,8 3,2 3,4
Volatilité espérée (% annuel) 4,4 4,6 5,5 6,6 7,3 8,1 9,2 10,1 11,2 11,7
Classe d'actif \ Plan #1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10
Actions globales (%) 10,0 20,0 30,0 40,0 50,0 60,0 70,0 80,0 90,0 100,0
Obligations globales à long terme (%) 90,0 80,0 70,0 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 0,0
Rentabilité espérée (% annuel) 0,3 0,7 1,2 1,6 2,1 2,5 2,9 3,4 3,8 4,3
Volatilité espérée (% annuel) 3,2 3,9 4,7 5,7 6,7 7,8 8,9 10,0 11,1 12,3
Classe d'actif \ Plan #1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10
Actions globales (%) 10,0 20,0 30,0 40,0 50,0 60,0 70,0 80,0 90,0 100,0
Obligations globales à long terme (%) 90,0 80,0 70,0 60,0 50,0 40,0 30,0 20,0 10,0 0,0
Rentabilité espérée (% annuel) 0,3 0,7 1,2 1,6 2,1 2,5 2,9 3,4 3,8 4,3
Volatilité espérée (% annuel) 3,2 3,9 4,7 5,7 6,7 7,8 8,9 10,0 11,1 12,3

La rentabilité espérée est nette pour l'investisseur, déduction faite des frais et des commissions. La rentabilité et la volatilité espérée peuvent différer à tout moment de l'estimation de début d'année. Dernière actualisation : janvier 2021.

Diversification géographique

Cette analyse permet d'obtenir des portefeuilles diversifiés avec plus de 100 pays et plus de 5.000 positions (2.000 participations dans des entreprises et 3.000 obligations) comprenant également une certaine exposition à la dette de gouvernements européens, à la dette garantie liée à l'inflation et à la dette de grandes entreprises européennes.

Sélection des fonds indexés et des ETFs (« Exchange Traded Fund ») à faible coût

Une fois obtenues les pondérations que nous allons attribuer, en fonction du profil investisseur du client, à chaque classe d'actif composant son portefeuille, nous devons choisir les instruments spécifique que nous allons utiliser pour effectuer le placement. Autrement dit, nous devons choisir le meilleur fonds indexé pour chaque classe d'actif.

En quoi consiste le meilleur fonds indexé ? Voici les trois caractéristiques principales que nous recherchons lorsque nous choisissons un fonds indexé : la liquidité, les commissions et le « suivi indiciel » ou indice de déviation. Cela signifie que nous recherchons les fonds que nous pouvons le plus facilement possible acheter et vendre sans affecter leur valeur, les fonds qui ont les coûts les plus faibles pour nos clients et les fonds qui suivent le plus fidèlement possible l'indice de référence que nous cherchons à reproduire.

Chez Indexa Capital, nous surveillons en permanence les fonds indexés et les ETFs (« Exchange Traded Fund ») disponibles sur le marché afin de sélectionner les plus appropriés pour chaque classe d'actif. Actuellement, la sélection est la suivante :

  1. Actions Europe : Vanguard European Stk Idx Eur -Ins
  2. Actions États-Unis : Vanguard US 500 Stk Idx Eur -Ins
  3. Actions Japon : Vanguard Japan Stk Idx Eur -Ins
  4. Actions Pays Émergents : Vanguard Emrg Mk Stk Idx Eur -Ins
  5. Actions du Pacifique sauf Japon: Vanguard Pacific Ex-Japan Stk Idx Eur -Ins
  6. Obligations d'entreprises européennes : Vanguard Euro Inv Gr Bnd Idx Eur -Ins
  7. Obligations Pays Émergents couvertes en euros: iShares EM Gov Bnd Idx -I2 Eur Hdg
  8. Obligations d'États européens : Vanguard Eur Gv Bnd Idx -Ins
  9. Obligations européennes indexées sur l'inflation : Vanguard Euroz Inf Lk Bnd Idx -Ins

La taille et la qualité du suivi ('tracking error') de l'indice de ces fonds sont les suivants :

Nom Code ISIN Indice Taille (M€) Tracking error ?
Vanguard European Stk Idx Eur -Ins IE0007987708 MSCI Europe 2.724 0,86%
Vanguard US 500 Stk Idx Eur -Ins IE0032126645 S&P500 5.977 0,07%
Vanguard Japan Stk Idx Eur -Ins IE0007286036 MSCI Japan 521 0,32%
Vanguard Emrg Mk Stk Idx Eur -Ins IE0031786696 MSCI Emerging Markets 1.234 2,39%
Vanguard Pacific Ex-Japan Stk Idx Eur -Ins IE0007201266 MSCI Pacific ex-Japan Index 543 1,26%
Vanguard Euro Inv Gr Bnd Idx Eur -Ins IE00B04FFJ44 Barclays Euro Non-Government Bond 1.778 0,05%
iShares EM Gov Bnd Idx -I2 Eur Hdg LU1373035663 JP Morgan EMBI Global Diversified Index 2.397 0,23%
Vanguard Eur Gv Bnd Idx -Ins IE0007472990 Barclays GA Euro Government Bond 3.228 0,08%
Vanguard Euroz Inf Lk Bnd Idx -Ins IE00B04GQR24 Barclays Eurozone - Euro CPI TR 1.550 0,31%

Le coût moyen des fonds par portefeuille est le suivant :

#1 #2 #3 #4 #5 #6 #7 #8 #9 #10
Coût moyen des fonds 0,12% 0,12% 0,13% 0,13% 0,13% 0,13% 0,13% 0,13% 0,13% 0,13%
  1. Actions globales : Indexa Más Rentabilidad Acciones
  2. Obligations globales à long terme : Indexa Más Rentabilidad Bonos

Les données principales de ces fonds de pension sont les suivantes :

Nom Code DGS Taille (M€)
Indexa Más Rentabilidad Acciones N5138 101
Indexa Más Rentabilidad Bonos N5137 40

La cartera modelo de estos dos planes de previsión está formada por los siguientes ETF's:

Indexa Más Rentabilidad Acciones

Nom Code ISIN Classe d'actif Indice Devise Taille (M€) Dépenses Tracking error Poids
Vanguard FTSE Developed ETF US9219438580 Acciones Global FTSE Dev AlCpexStTxTrans USD 61.380 0,05% 0,05% 10,0%
SPDR S&P 500 ETF Trust US78462F1030 Acciones EEUU S&P 500 TR USD 219.351 0,09% 0,03% 20,0%
iShares Core S&P Total US Stock Market US4642871507 Acciones EEUU S&P Total Market TR USD 14.409 0,03% 0,56% 20,0%
Schwab U.S. Large-Cap Value ETF US8085244098 Acciones EEUU DJ U.S. Large-Cap Value Total Stock Market Index USD 4.667 0,04% 0,02% 5,0%
Lyxor Core STOXX Europe 600 LU0908500753 Acciones Europa STXE 600 € NRt EUR 1.594 0,07% 0,24% 15,0%
Xtrackers Euro Stoxx 50 ETF LU0274211217 Acciones Europa ESTX 50 € NRt EUR 6.562 0,09% 0,15% 10,0%
Nomura ETF – Topix JP3027630007 Acciones Japón TOPIX JPY 59.980 0,11% 0,18% 10,0%
Vanguard FTSE Emerging Market US9220428588 Acciones Países Emergentes FTSE Emerging Markets USD 56.149 0,10% 3,43% 10,0%

Indexa Más Rentabilidad Bonos

Nom Code ISIN Classe d'actif Indice Devise Taille (M€) Dépenses Tracking error Poids
iShares GL Corp Bd EU Hedged IE00B9M6SJ31 Bonos Empresas Globales IG Barclays Global Aggregate Corporate TR Hedged EUR EUR 1.344 0,25% 0,13% 20,0%
Lyxor ETF Eurmts Inv Grade DR LU1650490474 Bonos Gobiernos EUR FTSE MTS Eurozone Govt Bond IG EUR 1.018 0,17% 0,01% 10,0%
SPDR US High Yield Bond US78464A4177 Bonos Empresas EEUU HY Barclays VLI: High Yield TR Value Unhedged USD USD 8.080 0,40% 0,27% 5,0%
Xtrackers II Global Gov 1C EUR Hgd LU0378818131 Bonos Gobiernos Global DB Global Govt Hedged EUR EUR 994 0,25% 0,05% 20,0%
Amundi ETF Govt Bond Lowest LU1681046774 Bonos Gobiernos EUR FTSE MTS Lowest-Rated Eurozone Gov. Bond IG EUR 1.076 0,14% 0,01% 10,0%
Lyxor ETF Euromts 3-5Y DR LU1650488494 Bonos Gobiernos EUR FTSE MTS Eurozone Govt Bond IG 3-5Y EUR 808 0,17% 0,01% 10,0%
Vanguard Total Bond Market US9219378356 Bonos EEUU Barclays US Aggregate Float Adj TR Unhedged USD 30.518 0,04% 0,39% 10,0%
Vanguard Total Intl Bond ETF US92203J4076 Bonos Globales ex-EEUU Barclays GLA xUSD Float Adj RIC Capped TR Hedged USD USD 23.900 0,08% 0,23% 10,0%
Vaneck Vectors JP Morgan EM LC Bond ETF US92189H3003 Bonos Gobiernos Países Emergentes J.P. Morgan Government Bond Index Emerging Markets Global Core USD 4.170 0,30% 0,78% 5,0%
  1. Actions globales : Indexa EPSV Más Rentabilidad Acciones
  2. Obligations globales à long terme : Indexa EPSV Más Rentabilidad Bonos

Les données principales de ces plans EPSV sont les suivantes :

Nom Code EPSV Taille (M€)
Indexa EPSV Más Rentabilidad Acciones 0192#0011 9
Indexa EPSV Más Rentabilidad Bonos 0192#0012 4

La cartera modelo de estos dos planes de previsión está formada por los siguientes ETF's:

Indexa Más Rentabilidad Acciones

Nom Code ISIN Classe d'actif Indice Devise Taille (M€) Dépenses Tracking error Poids
Vanguard FTSE Developed ETF US9219438580 Acciones Global FTSE Dev AlCpexStTxTrans USD 61.380 0,05% 0,05% 10,0%
SPDR S&P 500 ETF Trust US78462F1030 Acciones EEUU S&P 500 TR USD 219.351 0,09% 0,03% 20,0%
iShares Core S&P Total US Stock Market US4642871507 Acciones EEUU S&P Total Market TR USD 14.409 0,03% 0,56% 20,0%
Schwab U.S. Large-Cap Value ETF US8085244098 Acciones EEUU DJ U.S. Large-Cap Value Total Stock Market Index USD 4.667 0,04% 0,02% 5,0%
Lyxor Core STOXX Europe 600 LU0908500753 Acciones Europa STXE 600 € NRt EUR 1.594 0,07% 0,24% 15,0%
Xtrackers Euro Stoxx 50 ETF LU0274211217 Acciones Europa ESTX 50 € NRt EUR 6.562 0,09% 0,15% 10,0%
Nomura ETF – Topix JP3027630007 Acciones Japón TOPIX JPY 59.980 0,11% 0,18% 10,0%
Vanguard FTSE Emerging Market US9220428588 Acciones Países Emergentes FTSE Emerging Markets USD 56.149 0,10% 3,43% 10,0%

Indexa Más Rentabilidad Bonos

Nom Code ISIN Classe d'actif Indice Devise Taille (M€) Dépenses Tracking error Poids
iShares GL Corp Bd EU Hedged IE00B9M6SJ31 Bonos Empresas Globales IG Barclays Global Aggregate Corporate TR Hedged EUR EUR 1.344 0,25% 0,13% 20,0%
Lyxor ETF Eurmts Inv Grade DR LU1650490474 Bonos Gobiernos EUR FTSE MTS Eurozone Govt Bond IG EUR 1.018 0,17% 0,01% 10,0%
SPDR US High Yield Bond US78464A4177 Bonos Empresas EEUU HY Barclays VLI: High Yield TR Value Unhedged USD USD 8.080 0,40% 0,27% 5,0%
Xtrackers II Global Gov 1C EUR Hgd LU0378818131 Bonos Gobiernos Global DB Global Govt Hedged EUR EUR 994 0,25% 0,05% 20,0%
Amundi ETF Govt Bond Lowest LU1681046774 Bonos Gobiernos EUR FTSE MTS Lowest-Rated Eurozone Gov. Bond IG EUR 1.076 0,14% 0,01% 10,0%
Lyxor ETF Euromts 3-5Y DR LU1650488494 Bonos Gobiernos EUR FTSE MTS Eurozone Govt Bond IG 3-5Y EUR 808 0,17% 0,01% 10,0%
Vanguard Total Bond Market US9219378356 Bonos EEUU Barclays US Aggregate Float Adj TR Unhedged USD 30.518 0,04% 0,39% 10,0%
Vanguard Total Intl Bond ETF US92203J4076 Bonos Globales ex-EEUU Barclays GLA xUSD Float Adj RIC Capped TR Hedged USD USD 23.900 0,08% 0,23% 10,0%
Vaneck Vectors JP Morgan EM LC Bond ETF US92189H3003 Bonos Gobiernos Países Emergentes J.P. Morgan Government Bond Index Emerging Markets Global Core USD 4.170 0,30% 0,78% 5,0%

Fonds avec une réplication physique de l'indice :

Tous ces fonds indexés sont des fonds avec une réplication physique (qui achètent les titres qui composent leur indice de référence) et aucun n'est un fonds composé de produits dérivés (options sur titres). De cette façon, nous réduisons le risque de placement, car chaque fonds est composé de titres (actions ou obligations) et non d'options sur titres. Votre argent sera littéralement investi dans des milliers de sociétés et obligations.

Les ETF, faisant partie des fonds de pension, sont principalement des répliques physiques, à l'exception d'Amundi ETF Govt Bond Lowest, car il n'existe aucune autre réplique physique d'ETF (« Exchange Traded Fund ») ayant des coûts suffisamment faibles et une taille adéquate.

Les ETF, faisant partie des fonds de pension, sont principalement des répliques physiques, à l'exception d'Amundi ETF Govt Bond Lowest, car il n'existe aucune autre réplique physique d'ETF (« Exchange Traded Fund ») ayant des coûts suffisamment faibles et une taille adéquate.

Diversification des devises :

Pour minimiser les commissions totales et maximiser votre rentabilité, nous investissons dans des fonds qui ne couvrent pas le risque de change (à l'exception du fonds Vanguard Global Bond Index pour les portefeuilles de moins de 10.000€ qui couvre la devise). Par exemple, le Fonds d'actions américain investit dans les actions de Standard & Poors 500 en dollars américains. De cette façon, nous obtenons des commissions moins élevées, car nous évitons le coût de la couverture du risque dollar américain (USD) contre euro (EUR). Malgré cela, bien qu'ils investissent dans des actifs dans différentes devises, tous les fonds indexés choisis sont cotés en euros afin de minimiser les coûts de change lorsque nous investissons ou faisons des désinvestissons pour vous.

Pour minimiser les commissions totales et maximiser votre rentabilité, nous investissons dans des ETF (« Exchange Traded Fund ») qui ne couvrent pas le risque de change. Par exemple, l'ETF (« Exchange Traded Fund ») d'actions japonaises, qui fait partie du fonds de pension Indexa Más Rentabilidad Acciones, investit dans des actions de l'indice TOPIX, en yens. De cette façon, nous obtenons des commissions moins élevées, car nous évitons les frais de couverture du risque yen japonais (JPY) contre euro (EUR). Toutefois, le risque de change étant beaucoup plus élevé que le risque de taux d'intérêt et le risque de crédit, l'exposition au risque de change du fonds de pension Indexa Más Rentabilidad Bonos est couverte par une assurance taux de change afin d'obtenir une exposition pure aux obligations qui diversifie le portefeuille en cas de baisse des actions.

Pour minimiser les commissions totales et maximiser votre rentabilité, nous investissons dans des ETF (« Exchange Traded Fund ») qui ne couvrent pas le risque de change. Par exemple, l'ETF (« Exchange Traded Fund ») d'actions japonaises, qui fait partie du fonds de pension Indexa Más Rentabilidad Acciones, investit dans des actions de l'indice TOPIX, en yens. De cette façon, nous obtenons des commissions moins élevées, car nous évitons les frais de couverture du risque yen japonais (JPY) contre euro (EUR). Toutefois, le risque de change étant beaucoup plus élevé que le risque de taux d'intérêt et le risque de crédit, l'exposition au risque de change du fonds de pension Indexa Más Rentabilidad Bonos est couverte par une assurance taux de change afin d'obtenir une exposition pure aux obligations qui diversifie le portefeuille en cas de baisse des actions.

Suivi et rééquilibrages de votre portefeuille

Nous veillons quotidiennement l'évolution de votre portefeuille, et effectuons les rééquilibrages nécessaires dans les cas suivants:

  • Anniversaire du client :

    Avec le temps, avec les années, un client perd progressivement de sa capacité à prendre des risques. Pour cela, annuellement, nous recalculons le profil investisseur de tous nos clients, pour qu'il tienne compte de leur véritable âge. En cas de changement de profil investisseur du client, nous modifions en fonction son portefeuille.

  • Actualisation du profil investisseur :

    Chaque année, nous demandons à nos clients de répondre à nouveau aux questions afin de s'assurer que sa situation financière et son comportement face aux risques n'ont pas évolué. En cas de changement du profil investisseur du client, nous le rééquilibrons en fonction de son portefeuille.

  • Rééquilibrages automatiques :

    Sur la base des études de [Tokat, 2007] et de [Jaconetty, Kinniry y Zilbering, 2010] qui comparent les différentes manières d'effectuer des rééquilibrages (à certains moments ou en fonction de l'évolution du marché), nous avons décidé chez Indexa Capital de réaliser les rééquilibrages sur la base d'une différence de 3 points de pourcentage entre la pondération tenue pour objectif et celle effective d'un actif dans les portefeuilles de moins de 100 mille euros et de 1,5 points de poucentage dans les portefeuilles de plus de 100 mille euros. Par exemple, pour un portefeuille de moins de 100 mille euros, quand le poids d'un actif du portefeuille est supérieur au poids objectif de plus de 3 points de pourcentage (ex. si un actif représente 30,1% du portefeuille et son poids objectif est de 27,0%), alors nous vendons une partie de cet actif pour qu'il retrouve son poids objectif (27,0% dans notre exemple) dans le portefeuille et nous achetons à la place les actifs dont le poids est inférieur à celui objectif. Au contraire, si un actif est à moins de 3 points de pourcentage de son poids objectif, nous l'achetons pour qu'il retrouve son poids objectif dans le portefeuille.

Le rééquilibrage est une manière très intelligente de gérer un portefeuille : quand un actif grimpe relativement nous le vendons, et quand il baisse nous l'achetons. Ainsi, le réajustement n'augmente pas la rentabilité, mais il réduit considérablement le risque pris et l'espérance de la perte maximal, lequel peut ajouter, en accord avec [Swensen, 2005], en moyenne 0,4% de rentabilité annuel (pour un même niveau de risque, il est possible d'obtenir plus de rentabilité). En définitive, effectuer un réajustement systématique est l'unique moyen de s'assurer que vos investissements soient toujours adaptés à votre niveau de risque.

Réduction des coûts

Comme nous l'avons vu précédemment, la rentabilité du portefeuille dépend dans une large mesure des frais de gestion, c'est pourquoi, chez Indexa Capital, nous avons ajusté les coûts au minimum.

Ci-dessous, nous présentons une comparaison des commissions générées dans 2 cas avec un portefeuille moyen chez Indexa : 1. investissement via Indexa Capital, 2. investissement d'un client via une banque :

Coûts (% / an) Indexa Capital Fonds(4)
Frais de gestion des portefeuilles 0,29%(1) 0,00%
Frais de garde 0,24%(2) 0,00%
Commissions de gestion des fonds 0,13%(3) 1,89%(5)
Autres commissions 0,00% 0,20%(7)
Alpha négatif 0,00% 2,51%(8)
Total 0,66% 4,60%(9)

  • (1) Données d'Indexa Capital : frais de gestion moyens des clients titulaires d'un fonds d'investissement chez Indexa Capital en 2019, TVA comprise. Ce pourcentage varie selon le volume du portefeuille et selon les invitations envoyées ou reçues par le client.
  • (2) Les droits de dépôts et de garde facturés par le dépositaire (BinckBank), TVA comprise.
  • (3) Il s'agit de la commission de gestion moyenne des fonds indexés constituant un portefeuille chez Indexa Capital (moyenne pour des portefeuilles de 10.000€ à 100.000€). Elle peut varier légèrement d'un profil à l'autre.
  • (4) Données de « Fonds », nous supposons un client d'une banque qui investit dans un fonds, conforme à ces attentes, proposé par celle-ci.
  • (5) Commission de gestion moyenne d'un fonds actions destiné aux particuliers [Centre for European Policy Studies, 2018].
  • (7) Il s'agit des coûts du fonds, estimés par Indexa, qui ne sont pas inclus dans les frais de gestion, les frais de transaction par exemple.
  • (8) L'alpha négatif de 2,51% est la différence entre les 4,60% de rentabilité moindre constatée dans le rapport de fin d'année de SPIVA Europe Scorecard 2019, catégorie Global Equity et la somme des coûts précédents.
  • (9) 4,60% est la différence moyenne de rentabilité entre les fonds d'investissement actions mixtes internationaux et leur indice de référence au cours des dix dernières années en Europe, d'après le rapport de fin d'année de SPIVA Europe Scorecard 2019, catégorie Global Equity

Comme nous l'avons vu précédemment, la rentabilité du portefeuille dépend dans une large mesure des frais de gestion, c'est pourquoi, chez Indexa Capital, nous avons ajusté les coûts au minimum.

Nous présentons ci-dessous une comparaison des commissions générées, par un exemple de portefeuille de 20.000€ : 1. investissement dans deux fonds de pension via Indexa Capital, 2. investissement par un client moyen dans des fonds de pension

Détail des coûts (% / an) Indexa Capital(1) Autres fonds de pension(2)
Frais de gestion des fonds de pension 0,40% (Caser e Indexa)(3) 1,50%(4)
Frais de dépôts de fonds de pension 0,05% (Cecabank)(5) 0,25%(6)
Frais de gestion des ETF 0,10% (7) 0,00%
Autres coûts(courtage, audit,....) 0,07% 0,30%(8)
Alpha négatif 0,00% 1,42%(9)
Total 0,62% 3,47%(10)

  • (1) Données d'Indexa Capital : Coûts calculés pour un portefeuille moyen de profil 6/10.
  • (2) Les données provenant des « Fonds de pension moyens » supposent un client qui a souscrit un fonds de pension moyen de la catégorie "titres à revenu variable mixte".
  • (3) Caser Pensiones facture 0,40% de frais de gestion, et Indexa Capital facture à Caser 0,25% pour ses conseils (des 0,40% au total, 0,15% reviennent à Caser et 0,25% à Indexa).
  • (4) Frais de gestion maximal d'un fonds de pension en Espagne.
  • (5) Frais de dépôts des fonds de pension conseillés par Indexa.
  • (6) Frais de dépôts maximal d'un fonds de pension en Espagne.
  • (7) Commission moyenne des ETF (« Exchange Traded Fund ») qui font partie des fonds de pension conseillés par Indexa.
  • (8) Estimation des commissions à la charge du fonds pour courtage pour l'achat et la vente d'ETF, de taux de change, etc.
  • (9) L'alpha négatif de 1,42% est la différence entre le 3,47% ayant la rentabilité la plus faible de l'étude de Pablo Fernández (IESE, 2016) par rapport à l'indice comparable et à la somme des coûts antérieurs.
  • (10) Selon l'étude de Pablo Fernández (IESE, 2016), la rentabilité des fonds de pension composés de "titres à revenu variable mixte" en Espagne entre 2000 et 2015 a été de 1,40 %, tandis que la rentabilité de l'indice comparable (50% MSCI World et 50% indice Merryl Lynch de titres à revenu fixe européen) a été de 4,87%. Par conséquent, la rentabilité des fonds de pension a été de 3,47% inférieure à son indice de référence.

Comme nous l'avons vu précédemment, la rentabilité du portefeuille dépend dans une large mesure des frais de gestion, c'est pourquoi, chez Indexa Capital, nous avons ajusté les coûts au minimum.

Nous présentons ci-dessous une comparaison des commissions générées, par exemple, pour un portefeuille de 20.000€ : 1. investissement dans deux plans EPSV via Indexa Capital, 2. investissement d'un client moyen dans des plans EPSV.

Détail des coûts (% / an) Indexa Capital(1) Autres plans EPSV(2)
Frais d'administration des plans EPSV 0,55% (Caser+Cecabank+ETFs)(3) 1,60%(4)
Autres coûts 0,14% (Broker)(5) 0,20%(6)
Alpha négatif 0,00% 1,00%(7)
Total 0,69% 2,80%(8)

  • (1) Données d'Indexa Capital : Coûts calculés pour un portefeuille moyen de profil 6/10.
  • (2) Les données provenant du « Plans EPSV moyen » supposent un client qui a souscrit un plan EPSV moyen de la catégorie "titres à revenu variable mixte".
  • (3) Il s'agit des frais d'administration qui comprennent : 0,40% de frais de gestion facturés par la société de gestion (Caser), 0,05% de frais de dépôts facturés par la banque dépositaire (Cecabank) et 0,10% de frais de gestion des ETF dans lesquels le plan investi et qui sont facturés par les sociétés de gestion (Vanguard et autres). Le maximum légal est 1,60 % par an. Les frais de gestion facturés par Caser comprennent 0,25% qu'Indexa Capital facture à Caser pour ses conseils.
  • (4) Frais administratif maximal des plans EPSV au Pays basque.
  • (5) Estimation des frais de courtage des plans EPSV conseillés par Indexa
  • (6) Estimation des commissions à la charge du fonds pour courtage, taux de change, etc.
  • (7) L'alpha négatif de 1,00% est la différence entre la 2,80% ayant la rentabilité la plus faible constatée dans les données fournies par le gouvernement basque par rapport à l'indice comparable et à la somme des coûts antérieurs.
  • (8) D'après les données fournies par le gouvernement basque la rentabilité moyenne pondérée des "titres à revenu varible mixte" entre 2013 et 2016 a été de 5,53%, tandis que la rentabilité de l'indice comparable (50% MSCI World et 50 % indice obligataire européen de Merryl) était de 8,76% (source : Bloomberg). La rentabilité des plans EPSV de cette catégorie s'est donc élevée à 3,23% inférieure à son indice de référence. Étant donné que les frais administratifs maximals en vigueur au cours de cette période étaient de 2,00% et sont aujourd'hui de 1,60% nous réduisons de 0,40% cette donnée pour atteindre 2,80%.

Meilleure rentabilité pour votre épargne

Selon le rapport de fin d'année de SPIVA Europe Scorecard 2019, en Europe, entre 2009 et 2019, la rentabilité des fonds d'investissement actions mixtes internationaux est chaque année, en moyenne, 4,6% inférieure à celle de leur indice de référence !
Indexa Capital vous propose d'empocher la rentabilité de ces indices, positive ou négative, diminuée de 0,66% en moyenne (représentant le coût total moyen actuel des portefeuilles des clients d'Indexa, comprenant toutes les dépenses). Sur la base de ce rapport, la rentabilité espérée proposée par Indexa est supérieure de 3,9% par an (égale à la différence entre 4,6% des fonds et 0,66% d'Indexa).
D'autre part, selon l'étude de Swensen, les rééquilibrages automatiques des portefeuilles augmentent la rentabilité, en moyenne, de 0,4% par an.
Si nous additionnons la rentabilité nette, 3,9% due à la réduction des coûts, et 0,4% due aux rééquilibrages, nous pouvons estimer que la rentabilité d'Indexa sera supérieure de +4,3% annuellement et de +189,2% sur 25 ans, par rapport à la moyenne des banques. Rappelez-vous, les rentabilités passées ne garantissent pas les rentabilités futures et les investisseurs réels peuvent obtenir des résultats différents de ceux présentés.

Selon l'étude de Pablo Fernández (IESE, 2016), la rentabilité des fonds de pension d'actions mixtes en Espagne entre 2000 et 2015 a été de 1,40%, tandis que la rentabilité de l'indice comparable (50% MSCI World et 50% indice obligataire européen de Merryl Lynch European) a été de 4,87%. Par conséquent, la rentabilité des fonds de pension a été 3,47% inférieure à son indice de référence par an !
Indexa Capital vous propose d'empocher la rentabilité des indices, positive ou négative, diminuée de 0,62% en moyenne (comprenant toutes les dépenses). Sur la base de cette étude, la rentabilité nette espérée proposée par Indexa est de 2,85% par an (égal à la différence entre 3,47% des fonds et 0,62% d'Indexa).
D'autre part, selon l'étude de Swensen, les rééquilibrages automatiques des portefeuilles augmentent la rentabilité, en moyenne, de 0,4% par an.
Si nous additionnons la rentabilité net, 2,85% due à la réduction des coûts et 0,4% due aux rééquilibrages, nous pouvons estimer que la rentabilité d'Indexa sera supérieure de 3,3% annuellement ou de 115% sur 25 ans par rapport à la moyenne des fonds de pension. Rappelez-vous, les rentabilités passées ne garantissent pas les rentabilités futures et les investisseurs réels peuvent obtenir des résultats différents de ceux présentés.

De acuerdo con los datos de Gobierno Vasco la rentabilidad media ponderada de la renta variable mixta entre 2013 y 2016 fue de un 5,53%, mientras que la rentabilidad del índice comparable (50% MSCI World y 50% índice Merryl Lynch de Renta fija Europea) rentó un 8,76% (fuente Bloomberg). Por tanto, la rentabilidad de los planes de EPSV de esta categoría ha sido de un 3,23% inferior a su índice de referencia, ¡al año!
Indexa Capital te ofrece la rentabilidad de los índices, positiva o negativa, menos un 0,69% de media.
Por tanto, la rentabilidad esperada adicional de Indexa sería un 2,61% al año (igual a la diferencia entre el 3,23% de los fondos y 0,69% de Indexa). Como las comisiones máximas de administración vigentes en ese período eran 2,0% y ahora son 1,6% reducimos en 0,4% este dato para llegar a un 2,21% más de rentabilidad.
Por otra parte, según el estudio de Swensen los reajustes automáticos de carteras aumentan la rentabilidad de media en 0,4% puntos porcentuales al año.
Sumamos la rentabilidad adicional de 2,21% por reducción de costes y de 0,4% por reajustes, y estimamos que la rentabilidad adicional de Indexa será de un +2,6% o de +115% a 25 años frente la media de los planes de EPSV. Recuerda que rentabilidades pasadas no garantizan rentabilidades futuras y que los inversores reales pueden experimentar resultados diferentes a los mostrados.

Avec une rentabilité estimée à 4,0 % pour un profil moyen de 5/10, selon nos estimations, la rentabilité d'Indexa sur 25 ans est supérieure de € par rapport à celle moyenne des banques.
Cet outil ne prétend pas prédire la rentabilité du portefeuille, ni ne garantit la rentabilité future. Les résultats des investisseurs réels peuvent différer des résultats présentés. Voir les risques.

Avec une rentabilité estimée à 4,0 % pour un profil moyen de 5/10, la rentabilité nette d'Indexa sur 25 ans est estimée à € par rapport à la moyenne des fonds de pension en Espagne.
Cet outil ne prétend pas prédire la rentabilité du portefeuille, ni ne garantit la rentabilité future. Les résultats des investisseurs réels peuvent différer des résultats présentés. Voir les risques.

Avec une rentabilité estimée à 4,0 % pour un profil moyen de 5/10, selon nos estimations, la rentabilité d'Indexa sur 25 ans est supérieure de € par rapport à celle moyenne des plans EPSV en Espagne.
Cet outil ne prétend pas prédire la rentabilité du portefeuille, ni ne garantit la rentabilité future. Les résultats des investisseurs réels peuvent différer des résultats présentés. Voir les risques.

Profitez dès aujourd'hui des avantages d'un portefeuille avec Indexa Capital